Infos départementales

Dernières informations communautaires et départementales

officielles en lien avec la situation sanitaire actuelle.

Conférence du 4 mai [ M. Lecornu, M. Lehongre ( président du C.D), M.Filippini (préfet) et M.Lemercier (directeur académique des services de l'Education Nationale).

Et session du CD en visio conférence du 5 mai.

Rappel : le processus de déconfinement progressif est prévu dans un premier temps du 7 mai à début juin.

Notre département est répertorié en « zone verte » mais cela n'induit pas d'énormes différences par rapport aux autres zones, d'autant que, notamment sur la zone est et sud nous sommes au plus près de zones orange ou rouges.

  • S'agissant de la protection :

Des masques sont achetés par les collectivités :

Les FFP2 sont réservés aux personnes directement exposées.

Pour les autres personnes : masques dits « grand public » ou « alternatifs ».

Le Conseil Départemental a commandé plus de 800 000 masques alternatifs qui seront attribués gratuitement aux communes. En attendant les municipalités peuvent essayer d'en acquérir en respectant les normes obligatoires. Et le grand public pourra également en trouver dans le commerce et en pharmacie.

L'Education Nationale fournira les protections nécessaires aux enseignants (et aux collégiens) dans le cadre du retour en classe des élèves.

Communication du président du CD en date du 6 mai : « Pour la distribution des masques commandés par notre Conseil, nous avons fait le choix de prioriser les communes qui comptent le moins d'habitants ; des communes modestes qui n'ont pas les moyens financiers ou logistiques des communes plus importantes pour faire face. Si les délais de livraison contractuels sont tenus par notre fournisseur, nous devrions avoir fourni en masques, toutes les communes de moins de 1000 habitants, d'ici la fin du mois de mai, soit les ¾ des communes de l'Eure. »

Le masque n'est pas obligatoire pour les jeunes de moins de 11 ans.

  • Test / isolement.

L'idée est de revenir à la méthode de détection très rapide tdes personnes symptomatiques.

Le taux de tests devrait être de 600 par semaine dans l'Eure.

Une personne hésitante se rendant chez son médecin sera orienté vers un centre de test (jamis plus d'un ¼ h du domicile).

En cas de suspicion, une brigade mobile sera chargée de prendre en charge les cas avérés et de les « isoler » (domicile si possible, hôtel, etc.)

  • services publics et vie quotidienne.

Rappel : l'attestation ne sera plus de mise pour des déplacements jusqu'à 100 km de rayon autour du lieu de résidence .

Les parcs et jardins, les médiathèques / bibliothèques, petits musées seront réouverts. Des activités telles que le sport individuel, la promenade, la pêche, seront à nouveau autorisées.

L'entrée des cimetières est déjà rétablie. Les offices religieux sont interdits sauf pour un enterrement.

Les mariages sont déconseillés. Les rassemblements ne pourront pas compter plus de 10 personnes, au moins jusqu'au 2 juin.

Economie : les transports vont redémarrer avec un cahier des charges. Les commerces (hormis bars et restaurants) et les marchés vont rouvrir.

Pour entreprises et services publics le télétravail est, soit privilégié, soit obligatoire pour des personnes « fragiles », mais partout ou les conditions des gestes barrière pourront être instaurées, l'activité en présentiel pourra reprendre.

Pour les accueils du public il faut privilégier la prise de rendez-vous.